• Marina DH née le 9 juin 1968 à Gassin (Var), travaille sur la transgression humoristique à travers l’appropriation systématique d’un objet de notre quotidien : le panneau de signalisation routière et ses dérivés. Il s’agît de jouer avec l’alphabet de forme, de couleur et de sens constitués par les codes de notre société moderne, dans le but de créer de nouveaux signes, de questionner nos références culturelles, de ludifier le banal ou de détourner une actualité trop souvent tragique. 
  • Marina a obtenu une Maîtrise d’Arts Plastique en 1990 à la Faculté de Lettres et d’Art d’Aix en Provence sur le thème « détournement pour création du signal à l’œuvre ». En recherchant des panneaux reformés, elle découvre des graphismes nouveaux, commence une collection de panneaux rares et fait des études sur l’origine des signaux routiers en France. Ses contacts l’amènent à travailler pendant plus de quinze ans dans le secteur de l’ingéniérie routière. Deux ouvrages paraitront sur l’histoire de la signalisation en France, en 1994 et en 1998 : consulter le site dédié à la signalisation routiere.